Mon histoire avec le yoga du rire
Nina Dutailly-Ringard

thumbs

Je pratique et j’enseigne le yoga depuis de nombreuses années et à plusieurs reprises des élèves qui avaient participé à des séances de Yoga du Rire m’ont demandé pourquoi je n’en faisais pas.

Je suis rapidement allée voir sur internet de quoi il en retournait et je me suis tout de suite inscrite à une formation avec Fabrice Loiseau près de chez moi. C’était une vraie aubaine, les dates, le lieu, tout était mis en œuvre pour que je participe à cet atelier de 2 jours avec Jean Marc, mon compagnon.

2 jours après la formation, j’ai tout de suite mis en place une séance avec un groupe de 15 personnes. Ce fut une sacré expérience pour moi mais aussi pour les participants qui n’avaient pas été prévenus du thème de la séance. Car une fois par mois, j’anime des séances anti-stress, et le rire était un excellent outil.

J’ai participé à de nombreuses séances avec Jean Marc. Dans la foulée, nous avons organisé notre première grande manifestation pour la journée mondiale du rire, une soixantaine de personnes étaient présentes. Ainsi que pour les 20 ans de mon association, nous avons entrainé plus de 80 personnes dans notre délire de rire. C’était magique, fantastique, petits et grands, tous se sont laissé prendre au jeu. Tout le monde retrouvait cette joie enfantine et légère sans se soucier du regard des autres. Ça respirait la bonne humeur. Toutes les barrières sociales, professionnelles, culturelles… étaient tombées.

En préparant notre voyage en Inde, je suis retournée sur le site du Dr Kataria, histoire de voir. Dans le programme, il y avait une formation de 5 jours avec le maître en personne, aux dates de notre voyage. Pour moi, c’était comme un nouveau signe. Nous ne pouvions pas rater cette occasion. Et c’est à partir des dates de formation que nous avons élaboré notre voyage. Quel voyage… Oh Oh Ah Ah Ah

Pendant les 5 jours de formation auprès de Madan Kataria, j’étais très inquiète car je ne comprends pas l’anglais. J’ai donc commencé le stage en pleurant. Mais très vite je me suis rendu compte que le rire est un langage universel, international ce qui m’a permis de suivre le stage sans trop difficulté. Le 2ème jour, rebelote, les pleurs refont surface non plus à cause de la langue mais de multiples souvenirs enfouis qui sont remontés. Ce qui m’a permis de comprendre la puissance du RIRE comme technique de transformation. Je me suis reconnectée à son enfant intérieur. Depuis, j’essaye tous les jours de rire sans raison.

En 9 mois, bizarre 9 mois…, le Yoga du Rire est entré dans ma vie. C’est que c’était le moment pour moi, le moment du changement, de retrouver cette âme d’enfant que je croyais perdue à tout jamais. Oh Oh Ah Ah Ah

Nina Dutailly-Ringard

ninadutailly@free.fr

  • succès: 687
  • Commentaires: 0

Les derniers commentaires

  • No comments posted yet, be the first.

Ecrivez vos commentaires

  •   Captcha

    Not Case Sensitive

Back
Laughter Yoga Benefits testimonials US