J’ai Appris à Vivre dans la Joie & le Contentement
Nathan Mansbach, Mexico

thumbs

Ma vie yogique a commencé vers la fin des années 1990, mais ça n’a été qu’en 2006, que le Yoga du Rire m’a trouvé. En effet, j’aime raconter que le Yoga du Rire m’a trouvé car il est arrivé d’une façon si inattendue dans ma vie ! J’assistais à une formation de professeur de Yoga thérapeutique lorsqu’un jour, un des participants a demandé la permission de mener une séance de Yoga du Rire lors d’une pause dans l’après-midi, juste pour le plaisir. Je me rappelle de façon frappante qu’à la fin de la séance, j’étais allongé sur le sol ne pouvant pas m’arrêter de gigoter mes bras et mes pieds en hurlant de rire. Je me rappelle avoir dit qu’il semblait que le ciel m’avait ouvert ses portes.

J’étais totalement accroc et ne pouvais pas attendre plus longtemps. Fort heureusement, j’ai eu la possibilité d’être formé par Dr. Kataria à Los Angeles. De retour au Mexique, j’ai immédiatement commencé à pratiquer le Yoga du Rire. Ma propre transformation a été mise en route et j’ai commencé à découvrir des capacités inconnues en moi. J’avais l’impression d’être celui choisi pour déployer ce concept unique et apporter plus de rire dans la vie des gens.

En septembre 2007, La Conférence Nord Américaine du Yoga du Rire a été tenu à Miami en Floride. Je ne pouvais pas manquer l’opportunité de rencontrer à nouveau mon maitre, alors j’ai pris l’avion vers les US et cette fois-ci je suis venu avec ma fille Liat de 14 ans. Nous sommes arrivés au lieu où Dr. Kataria allait tenir la Formation de Professeur avant la Conférence du Yoga du Rire. Nous avons passé quelques heures avec le groupe, puis on a ensuite fait une séance de Yoga du Rire sur la plage.

Plus tard dans l’après-midi, tout le monde se préparait pour le dîner. Liat et moi avions décidé d’aller à l’endroit où nous devions rester, mais comme on avait faim, on a décidé de s’arrêter dîner au restaurant chinois à Aventura, Florida. Nous nous sommes assis à table et regardions les magnifiques photos prises durant la séance sur la plage. Après 10 à 15 minutes, un homme a marché près de notre table et a ‘accidentellement’ heurté une des chaises puis il s’est très poliment excusé. En un instant je l’ai vu courir hors du restaurant avec mon sac de voyage contenant tous nos biens personnels : nos passeports, argent, cartes de crédit, carte d’identités, clés, caméras, etc. J’ai réalisé que j’avais tout perdu.

Et comme si ce n’était pas suffisant, on nous a congédié sans attendre du restaurant car nous n’avions plus d’argent pour payer notre note et que les autorités n’étaient pas disposées à nous aider d’aucune façon. A l’extérieur du restaurant, alors que Liat était terrifiée et pleurait, la police locale me rappelait à quel point j’étais stupide de ne pas avoir tenu mes affaires à la main. Pour rajouter à nos ennuies, je ne trouvais pas un téléphone en état de marche afin d’appeler chez moi ou d’annuler mes cartes de crédit. Tout ce que j’ai réussi à avoir est un autre rendez-vous avec la police locale le lendemain, afin de continuer le processus judiciaire.

Plutôt abattus, nous nous sommes dirigés vers l’appartement que nous avions réservé, mais cela a mis quelques heures avant que le propriétaire nous autorise à y entrer étant donné que sans carte d’identité, je ne pouvais pas le convaincre de qui j’étais. Nous y sommes parvenus en fin de compte et j’ai réussi à annuler mes cartes de crédit. Mais hélas, c’était trop tard. Le voleur avait déjà “pompé” des milliers de dollars, au centre commercial d’Aventura, juste à coté du restaurant Chinois ! Mon sort était jeté.

Le lendemain, me sentant en colère et désemparé, nous avons commencé le périple des processus judiciaires au commissariat et au consulat Mexicain. J’ai réalisé que cela allait prendre des jours, alors après une longue journée difficile, j’ai appelé Dr. Kataria et lui ai dit que je ne pouvais pas me joindre à la conférence.

Comprenant mon dilemme, il m’a avisé de ne pas me sentir misérable et de garder le moral. A ce moment là, je pensais que c’était un peu bizarre. Bon sang, comment pouvais-je garder le moral dans de telles circonstances ?

Malgré tout, j’ai essayé de méditer avant de me coucher même si j’étais complètement épuisé et fourbu.

Tout à coup, une lumière jaillit dans mon esprit et a continué à briller. C’était comme une lumière divine que je portais en moi durant ma vie entière. C’est mon Arjuna : mon Guerrier de la Vie qui ne m’avait jamais abandonné.

C’était de ça qu’avait parlé Dr. Kataria – ma divinité intérieure et une conscience plus élevée qui avait la capacité d’élever mon esprit. Instantanément, tout était clair : Rien ne pouvait détruire mon esprit ; personne ne pouvait me voler mon rire !

Finalement, ma fille et moi avons suivi la Conférence du Yoga du Rire. Je me souviens des yeux de Dr. Kataria, acquiesçant alors que je faisais de mon mieux de me laisser aller durant la séance. Il pensait probablement, “Oui, tu y es arrivé”. Après le déjeuner, il m’a invité à partager mon expérience avec les autres participants. Nous avons continué ce flot de partage, de rire et d’élévation de notre niveau vibratoire en proférant le mantra de la vie : ho, ho,ha,ha,ha. ! Very good, very good yay! Muy bien, muy bien, yayyyyyy!

Deux jours plus tard, nous en avions terminé avec les procédures judiciaires et sommes rentrés à la maison.

Maintenant, j’en suis certain : “ Nous enseignons, ce que nous-mêmes avons à apprendre ”.

Le Yoga du Rire m’a aidé à apprendre -et je continue d’apprendre- à rire, à ouvrir mon cœur, à vivre dans la joie et le contentement, à me connecter avec ma tristesse et celle des autres, à lâcher prise, à quel point je peux être rempli de gratitude, à trouver et ouvrir d’autres portes, la façon d’élever mon esprit à tout moment, d’être une meilleure personne et la façon de regarder plus loin, dans la mer des possibilités infinies…

  • succès: 520
  • Commentaires: 0

Les derniers commentaires

  • No comments posted yet, be the first.

Ecrivez vos commentaires

  •   Captcha

    Not Case Sensitive

Back
Laughter Yoga Health Benefits