Laughter yoga international
YOGA DU RIRE INTERNATIONAL
Mouvement mondial pour la santé, la joie et la paix

Rire dans des Moments Éprouvants
Nilli, Isreal

thumbs

Mon frère David et ma belle sœur sont morts dans un accident d’avion aux USA et au même moment ma mère a été hospitalisée souffrant de cancer.Mais après avoir eu vent de l’accident tragique, elle a subi un contretemps considérable et a contracté une pneumonie et une septicémie (sorte d’empoissonnement du sang). Dans ces moments si pénibles, mon père a assisté aux funérailles alors que je suis restée à la maison pour m’occuper de ma mère souffrante. Tout est arrivé si soudainement qu’il m’était difficile de saisir si c’était vrai ou si je vivais un cauchemar. Mon corps était dans un état de choc ; je devais me rappeler de manger. Je ne pouvais pas dormir ; j’avais des cauchemars, me sentais agitée et mal à l’aise. Ma respiration était perturbée et je me sentais triste, déprimée et désarmée. Je me rappelle de la visite de David à mon Club du Rire à l’occasion de mon 40ème anniversaire. Il rigolait avec nous et aimait le Yoga du Rire car il y avait fait de nombreux amis.

Alors même que j’étais avec ma mère à l’hôpital, j’avais demandé à un ami de mener les séances du rire. J’avais écrit aux membres du club leur racontant la tournure tragique des évènements mais j’avais insisté que le rire devait continuer. Étrangement, la séance du rire s’est tenu en même temps que les funérailles de David. Tout le monde s’en est rappelé tendrement et ils ont fait le Rire Pleureur. J’ai été profondément touchée par leur amour sincère et leur sollicitude à l’égard de ma famille.

Après quelques jours, je suis retournée mener notre réunion du Yoga du Rire. C’était la première fois que je pratiquais des exercices du rire depuis le regrettable évènement. Initialement, j’avais peur de ne pas pouvoir rire.

Lorsque j’ai entendu le rire des autres, ce n’était pas aussi contagieux que d’habitude. Mais je me suis dit que j’allais faire de mon mieux et que j’allais le simuler jusqu’à ce que j’y arrive !

Je me suis rappelé avoir ri à plusieurs occasions durant ces dernières semaines, mais c’était soit la réaction à une blague ou à quelque chose de drôle. J’essayais d’utiliser l’humour pour gérer la situation difficile dans ma vie.

Mais Dr. Kataria, vous aviez tellement raison lorsque durant une de nos formations, vous aviez dit que si on n’arrivait pas à rire, d’amener notre corps au Club du Rire. Il saura comment faire. Et c’est exactement ce que j’ai fait. J’ai amené mon corps et un cœur ouvert au Club du Rire. J’ai partagé ma peine avec mes amis du club et je les ai remerciés pour leur amour et soutien.

Cette séance du rire a été une des expériences les plus puissantes que j’ai jamais vécues. J’ai réussi à trouver la capacité de puiser dans mes ressources intérieures à un moment où je me sentais faible et désarmée. Les membres de mon Club du Rire étaient vraiment attentionnés et d’un réel soutien. C’était leur amour et rire qui m’ont aidé à gérer ce moment tellement éprouvant. Ils m’ont redonné mon rire.

  • succès: 496
  • Commentaires: 0

Les derniers commentaires

  • No comments posted yet, be the first.

Ecrivez vos commentaires

  •   Captcha

    Not Case Sensitive

Back
Laughter Yoga Health Benefits