Laughter yoga international
YOGA DU RIRE INTERNATIONAL
Mouvement mondial pour la santé, la joie et la paix
« Back

Comment se déroule une séance de rire ?

L’application la plus répandue pour pratiquer le Yoga du rire est sans aucun doute les Clubs de rire, mais elle varie selon les groupes et les objectifs. Par exemple, une séance de rire se déroulant dans un hôpital, une maison de retraite, une école ou en entreprise pourrait être bien différente d’une séance se déroulant dans un Club de rire.

Une expérience complète de Yoga du rire se compose de trois éléments :

  • Séance de Yoga du rire
  • Méditation du rire
  • Techniques d’enracinement

Quatre étapes du Yoga du rire

Étape 1 - Exercices d’échauffement : nous frappons dans les mains avec les doigts légèrement écartés les uns des autres, les paumes à plat l’une contre l’autre. De cette manière, nous stimulons les points d’énergie (acupressure) dans nos mains et augmentons notre niveau d’énergie.

Ensuite, nous ajoutons un rythme 1-2, 1-2-3, ce qui créé un synchronisme entre les membres et augmentera l’énergie dans le groupe.

Et finalement, nous ajoutons le mouvement. Il y a plusieurs variantes, mais habituellement nous bougeons les bras de haut en bas et balançons à gauche et à droite, tout en bougeant également les jambes et les pieds. À ce moment-là, la plupart des gens sont déjà de meilleure humeur et commencent à sourire.

Ho Ho Ha Ha Ha - Le refrain : nous ajoutons maintenant un refrain qui est scandé à l’unisson tout en frappant dans les mains ho ho ha ha ha. La respiration est alors stimulée au niveau du diaphragme en raison des expirations provoquées. Les gens se déplacent au hasard, en souriant et en se regardant dans les yeux. Plusieurs ajoutent des petits mouvements de danse à ce moment, ce qui renforce le sentiment de plaisir et de joie. En mettant de l’enthousiasme dans ces mouvements simples, nous ferons bouger notre diaphragme, nous créerons une énergie positive en nous et dans le groupe, nous préparant ainsi à rire.

Parlons charabia : le charabia est une langue inventée où les sons n’ont pas de sens. Les enfants parlent cette langue alors qu’ils apprennent à s’exprimer, mais le font aussi lorsqu’ils jouent. Nous utilisons parfois le charabia comme exercice d'échauffement pour aider les personnes à surmonter leur timidité et à réduire les inhibitions. Certaines personnes trouveront l’exercice plus facile à faire si vous leur suggérez ce dont elles devront « parler ». On peut alors exprimer différentes émotions comme le bonheur, la colère, la tristesse, la passion, etc. C’est un exercice amusant qui aide à cultiver son cœur d’enfant.

Le charabia peut être pratiqué de manière rapide ou à la vitesse d’une conversation normale, en mettant l’accent sur le ton, les mouvements corporels ou la gestuelle des mains pour traduire la signification. On peut également préférer le charabia silencieux qui peut être très amusant aussi.

Étape 2 — Exercices de respiration profonde

Tout au long d’une séance de rire, des exercices de respiration profonde sont pratiqués pour bien nettoyer les poumons, mais aussi pour détendre le corps et l’esprit.

Un exercice de respiration profonde typique :

Dans une posture détendue, en expirant par la bouche pour bien vider vos poumons, pencher le corps vers l’avant jusqu’où vous êtes à l'aise de le faire (différent pour chacun). Laissez pendre vos bras. Restez dans cette position quelques instants.

Inspirez profondément par le nez en vous redressant lentement et en levant les bras vers le ciel. Étirez votre corps en l’arquant légèrement vers l’arrière et retenez votre respiration 4 à 5 secondes.

Expirez lentement en rabaissant les bras et en vous penchant vers l’avant. Essayez d’expirer plus longuement que vous inspirez afin de vider complètement vos poumons. Retenez votre respiration... et répétez.

On peut varier cet exercice en retenant sa respiration un peu plus longtemps et en éclatant de rire à l’expiration.

Il n’est pas nécessaire de faire un exercice de respiration entre chaque exercice de rire. Les exercices de respirations sont conçus pour faire une pause et se détendre afin de ne pas s’épuiser à rire sans arrêt. La fréquence des exercices de respiration dépend de vous et de l’énergie du groupe.

Étape 3 - Le jeu et l’espièglerie de l’enfant

L’un des objectifs du Yoga du rire est de nous aider à cultiver le sens du jeu et de l’espièglerie de l’enfant en nous, ce qui nous aide à rire sans raison. Après un exercice, nous scandons parfois : c’est super (frapper dans les mains), c’est super (frapper dans les mains), Oui (projeter les bras en forme d’Y, les pouces relevés, avec exubérance et euphorie).

En scandant ces mots et en respirant, il vous sera plus facile de maintenir l’énergie et l’enthousiasme du groupe. À vous de décider après combien d’exercices de rire vous le ferez.

Étape 4 - Les exercices de rire

Ils sont divisés en trois sortes :

Les exercices de rire de yoga : alors que quelques exercices sont développés à partir de la respiration yogique (Pranayama), d’autres s’inspirent de différentes postures de yoga. Le très populaire Rire du lion fait partie de cette catégorie. Le Rire de Calcutta est également un autre exercice de rire de yoga ou l’on place les mains devant sa poitrine, les paumes tournées et on pousse énergiquement deux fois en disant fortement ho ho, puis deux fois les paumes tournées vers le sol en disant ha ha. Prenez ensuite quelques respirations profondes et répétez. Cet exercice est conçu pour stimuler le diaphragme et les muscles abdominaux.

Les exercices de rire amusants : ceux-ci aident à réduire les inhibitions, à vaincre la timidité et à transformer bien vite le rire simulé en rire spontané. Ils utilisent parfois des techniques de jeu pour changer notre état d’esprit, imaginer et jouer un rôle ou une situation. Le Rire du mètre, le Rire du milk-shake, le Rire du cellulaire et le Rire de la soupe chaude sont particulièrement populaires.

Les exercices de rire basés sur les valeurs : ces exercices sont conçus pour programmer notre subconscient à réagir de manière positive en riant face à certaines situations. Le Rire de la carte Visa, le Rire de l’appréciation, le Rire de l’accueil, et le Rire du pardon font partie de cette catégorie.

  • Hits: 1557
Bookmark and Share