Laughter Yoga and Art therapy (people with medical conditions) Yoga rire art-thérapie médic condit

Sophie Terrasse, Canada
« Back
Saturday, 23 March 2013 18:03:07

La version française de l’article suit la version anglaise

As an art therapist, I am directly involved with working with people who are suffering from different medical conditions, such as neurotrauma (brain injury, stroke), cancer, fibromyalgia, chronic pain, multiple sclerosis, etc. Not only do these people present physical disabilities, but they are also very often presenting a high level of depression and anxiety associated with their condition.

For the last three years, I worked at gradually integrating Laughter Yoga™ with my art therapy practice; mostly when working with groups, as a means of beginning the session with some relaxation, helping participants to get grounded in their body and to establish contact with the other group members in a “play and pleasure” mode, stimulating the right brain and the creativity center. In a few minutes, Laughter Yoga transforms a state of emotional heaviness into an intense joy that is accessible for everybody.

I am also offering this approach in the context of my work with people suffering from chronic pain or cancer. Laughter relieves pain by stimulating endorphin release and reinforces the immune system of people battling cancer. Laughter Yoga is even used in Texas State University (TU) as a complementary approach for people undergoing chemotherapy. The prognosis of cancer patients was found to significantly improve when the oxygenation of the cells of the body was increased, in particular with the help of hearty laughter.

According to my clients’ condition, they will either stand or stay seated; I also choose exercises which don’t push people too far and use a lot of breathing between the laughter exercises in order to avoid increasing the clients’ level of fatigue. I usually conclude my session with more pranayama exercices, a visualization exercise and a moment of relaxation with the ocean drum. Most participants love their Laughter Yoga experience and share that they would never have imagined, on one hand, being capable of laughing again; and on the other hand, feeling relaxed to such an extent after the session. They also mention that they appreciate having a different kind of bond with their peers: before, they were united by their suffering and difficult past – now, they feel connected through joy and pleasure.

--------------------

Yoga du rire et art-thérapie (1) – Yoga du rire avec des personnes présentant une condition médicale

En tant qu’art-thérapeute, je suis directement impliquée auprès de personnes présentant différents problèmes de santé, tels que neurotraumatisme (traumatisme crânien, accident cérébro vasculaire), cancer, fibromylagie, douleur chronique, sclérose en plaques, etc.  Ces personnes sont affectées non seulement au niveau physique mais aussi au niveau émotionnel et souffrent souvent  de dépression et/ou de problèmes d’anxiété en lien avec leur condition.

Depuis trois ans, j’ai intégré graduellement  le Yoga du rire™ dans ma pratique d’art-thérapeute, le plus souvent en groupe comme moyen d’initier une séance de façon détendue, d’ancrer les participants dans leur corps, de les aider à établir un contact interpersonnel avec les autres membres du groupe, en mode de plaisir, et de stimuler leur cerveau droit, siège de la créativité. En quelques minutes, le Yoga du rire™ aide à transformer un état de lourdeur émotionnelle en un état de joie intense et accessible à tous.

Je propose aussi cette approche dans le cadre de mon travail avec des personnes souffrant de douleurs chroniques ou de cancer. Le rire soulage la douleur en raison de la libération des endorphines et il renforce le système immunitaire des personnes atteintes de cancer. L’université de l’état du Texas (TU) utilise d’ailleurs le Yoga du rire™ comme approche complémentaire pour les personnes en chimiothérapie. Le pronostic du cancer s’améliorerait considérablement lorsque davantage d’oxygène est apporté aux cellules du corps, notamment à l’aide du rire profond.

Selon leur condition médicale mes participants ont le choix d’être debout ou  assis pendant la session; je planifie aussi des exercices qui respectent leur niveau d’énergie  en intégrant entre autre beaucoup de respiration profonde  entre les exercices de rire afin de ne pas augmenter leur niveau de fatigue. Je conclus ma classe avec des exercices supplémentaires de pranayamas, une visualisation et un temps de relaxation avec mon tambour océan. La plupart des participants adorent leur expérience de yoga du rire et lors du partage final expriment leur surprise d’une part d’avoir été capable de rire de nouveau et d’autre part, de se sentir autant relaxé après leur session de rire. Ils font part également de leur satisfaction d’avoir pu créer un lien à un autre niveau avec leurs pairs : avant, ils se sentaient liées aux autres dans la souffrance et par leur passé douloureux – maintenant, ils ressentent une connexion au travers de la joie et du plaisir.

Last Updated ( Saturday, 23 March 2013 18:03:07 )
  • Hits: 3843
  • Comments: 0

Latest Comments

  • No comments posted yet, be the first.

Write your Comments

  •   Captcha

    Not Case Sensitive

Back